Une rencontre hazardeuse

 » La MIPIM 2008 dans le sud de la France a été le site de nombreuses histoires, échanges et présentations, chacun d’entre eux indiquant l’état du marché de l’immobilier mondial actuel. Notre correspondant à Cannes partage ses notes. Par Robin Marriott

Scènes de Cannes – Scène 1 – Speed dating sur la Riviera
Sur une petit podium, une jolie blonde se prête à introduire le « collecte de fonds façon speed » Elle tient une corne – à sonner quand les sept minutes attribuées sont atteints.
Les joueurs: Six gestionnaires de fonds immobiliers:
-/-

Sefi Birkiye, directeur général de Vizzion Europe de la Belgique, à la recherche de 400 millions € (626 millions $) en capital pour son fonds de développement: Vizzion Participations. Ses remarques d’ouverture sont un pari: «Je suis un architecte. Personne n’est parfait. [En faisant comparaison avec] la restauration, vous pouvez dire que nous venons de la cuisine. « Un début hasardeux, mais le public lui donne le bénéfice du doute. Son entreprise a commencé petit. Il partage avec nous comment ils ont grandi en faisant principalement des projets haute gamme à usage mixte. «Nous nous occupons de tout de A à Z. Nous trouvons la terre, concevons, construisons, commercialisons, et alors trouvons les investisseurs». Son slide sur la structure de son entreprise est illisible, mais avec son look décontracté et avec son approche terre-à-terre M. Birkiye s’est fait quand même quelques amis. « Vous devez investir en nos fonds parce que dans quelque temps, il sera trop tard » déclara-t-il hardiment.  À ce rythme il pourrait en effet trouver sa niche d’investisseurs. »

Citation : PRIVATE EQUITY REAL ESTATE  APRIL 2008 p30

Du Budget 2013 Communauté Urbaine de Bordeaux; art. 657351: La CUB subvensionne une présence au salon MIPIM Etablissement public 10 000,00 Subvention de fonctionnement versé au GFP de rattachement.

Publicités